Onirik
Vers la lumière - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 6 janvier 2018.
film franco-japonais de Naomi Kawase (2018)

Présentation officielle

Misako passe son temps à décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescripteur de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre Masaya, un photographe au caractère affirmé dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.

Avis de Valérie

Misako est audiodescriptrice, c’est-à-dire qu’elle double les films pour les malvoyants ou aveugles. Elle doit pour cela écrire le texte qui meublera les dialogues, en décrivant le décor, l’action et les personnages. L’air de rien, il faut un réel talent d’auteur pour arriver à oraliser la volonté du réalisateur, le jeu des acteurs, sans empiéter sur les dialogues.

Le dernier film sur lequel elle travaille est présenté à quelques auditeurs lors de la phase de test. Étonnement, la jeune femme est prise à partie par l’un des malvoyants, Masaya. Ce dernier lui reproche de diriger le sens de l’histoire, ne laissant aucune place à l’imagination du spectateur. Le clash est brutal, faisant montre des blessures de chacun.

Masaya est photographe et il perd au fur et à mesure ce qui est son principal instrument de travail : la vue. Sa souffrance à fleur de peau ne l’empêche pas de continuer à capturer les images, même si c’est de plus en plus difficile.

Misako est jeune, d’une autre génération et lorsqu’elle tente de se rapprocher de l’artiste pour se faire pardonner, elle est confrontée à des situations que son manque de maturité émotionnelle mène au conflit.

Ce joli film japonais possède une belle image et des personnages qui, s’ils sont marqués par leurs cultures, restent lisibles par les spectateurs occidentaux. Ils tâtonnent l’un et l’autre vers leur futur, l’une d’une manière métaphorique, car elle mûrit par petites touches ; l’autre, car sa vue se détériore irrémédiablement.

Un parallèle est fait avec le l’oeuvre de fiction sur laquelle travaille la jeune femme, et sa manière de le comprendre et donc de le commenter. Cette rencontre, ces affrontements, lui permettent de grandir, de saisir les subtilités de l’existence. Puis, la thématique de la vue, de sa perte, et l’utilité du choix des mots qui forment notre imaginaire est également passionnante !

Même lorsque vous n’êtes pas un grand fan des films étrangers, vous serez surement touché par cette jolie histoire !

Fiche Technique

Sortie : 10 janvier 2018

Avec Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsuya Fuji...

Durée : 101 minutes

Genre : drame romantique

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2017 : Gagnez 5 Le Crime de l’Orient express


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr