Onirik
Ma vie de courgette - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 16 octobre 2016.

La jolie histoire de courgette relaté par Gilles Paris est ici portée à l’écran dans un film d’animation de toute beauté.



film d’animation franço-suisse de Claude Barras (2016)

Présentation Officielle

Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres.

Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.

Avis de Valérie

Courgette est un garçon qui vit de rêves dans le grenier pendant que sa mère dépressive s’abrutit de bières... S’il connaît ses mauvais moments, il ne lui en tient pas rigueur, il aime sa maman. Jusqu’à ce qu’un malheureux accident provoquant son décès... Courgette est récupéré par le policier qui gère l’affaire, qui l’envoie dans un foyer où d’autres orphelins l’accueillent. Chacun ayant un lourd passif, chacun ayant beaucoup de souffrances à gérer.

Ce si joli conte écrit par Gilles Paris trouve ici le meilleur moyen de le faire passer au grand écran, l’animation image par image de figurines colorées au physique marqué. La joliesse des accords comme la distorsion des visages initie une compréhension fine du scénario, nous sommes tout à la fois intrigués et séduits.

Les marionnettes permettent de faire passer des choses sombres qui pourraient être difficiles, comme l’abandon et l’enfance maltraitée. C’est pourquoi si l’utilisation de cette technique d’animation est très esthétique, il n’en demeure que le sujet grave peut choquer les plus jeunes enfants. Quoique souvent, ils ne s’appesantissent pas sur ce que les adultes eux percevront.

L’histoire met en avant le positif de ces situations et l’humanité des personnes qui aident ces petits abandonnés. Le spectateur est touché au coeur, mais heureusement, les enfants et les adultes nous font sourire, rire et nous émouvoir devant la bonté qui émanent d’eux.

Un magnifique film d’animation qui parle d’un sujet difficile mais si bien rendu que si l’on a les yeux qui mouillent c’est autant parce que notre coeur se serre, qu’il se réjouit des victoires de la vie !

A ne pas rater !

Fiche Technique

Sortie : 19 octobre 2016

Durée : 66 minutes

Avec Gaspard Schlatter, Sixtine Murat, Paulin Jaccoud...

Genre : comédie dramatique


A lire aussi sur Onirik

Ma vie de courgette
L’Eté des lucioles - Avis +
Autobiographie d’une courgette - Avis +
Au pays des kangourous - Avis +
Au pays des kangourous
Au pays des kangourous finaliste
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

6 décembre : Gagnez 2 DVD collector de Relève : histoire d’une création


du 6 au 14 décembre 2016


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr