Onirik
Leah à contretemps - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le vendredi 22 juin 2018.
Éditeur : Hachette Romans

roman de Becky Albertalli

Présentation de l’éditeur

Moi, c’est Leah. Leah Burke. (Semi-)pro de la batterie. Gribouilleuse clandestine. Meilleure amie du choubidou du lycée, mon best bro, le démolisseur d’Oreos, j’ai nommé : Simon Spier. C’est notre année de terminale, la dernière ligne droite avant la fac. Alors, forcément, tout part en vrille.

Le couple insubmersible formé par Abby et Nick est en train de prendre l’eau. Je me suis fâchée avec des filles que je connais depuis la maternelle. Et plus le temps passe, plus j’ai l’(affreuse) impression que notre pote Garrett veut sortir avec moi. Il est mignon. Adorable. Prévenant. Le genre de mecs que n’importe qui aimerait avoir comme cavalier au bal du lycée.

Mais pas moi. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit ? Paraît que j’adore me compliquer la vie…

Avis de Hirone

Leah à contretemps est une suite de Love, Simon/Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens, mais cette fois, on est dans la tête de Leah et c’est son histoire à elle que l’on suit. Un an s’est passé depuis que Simon s’est fait outer, et maintenant il file un parfait amour avec son Blue. Ce couple représente pour Leah la perfection, c’est celui que tout le monde voudrait vivre. Mais Leah pense au plus profond d’elle que goûter à une telle situation est impossible. Leah est une adolescente qui n’est pas parfaite comme Simon ou Abby Suso, elle est otaku, musicienne, un peu trop franche, et tête de mule.

Leah cache également un secret au monde, sauf à sa mère qui sait tout d’elle, elle est bisexuelle. Elle se dit qu’elle devrait pourtant pouvoir l’annoncer à ses meilleurs amis, comme Nick ou Simon, surtout Simon, mais elle n’y arrive pas. Et le pire dans tout ça ? C’est qu’elle craque pour la petite amie d’un de ses meilleurs potes. C’est pour ça qu’elle fait en sorte qu’Abby ne l’approche pas trop. Elle la rejette car elle l’aime autant qu’elle la déteste.

Leah est un personnage beaucoup moins adorable que Simon, ce dernier avait une sorte de naïveté qui le rendait assez innocent. Leah est consciente des choses qui l’entourent, mais elle n’est pas douce. C’est une jeune femme brutale, elle est cassante dans ses répliques et a des convictions qu’elle défend becs et ongles.

On apprécie sa franchise, mais découvrir le fond de ses pensées la rend parfois moins attachante que prévu. En effet, elle se dénigre d’une manière assez violente, elle dit bien trop souvent qu’elle est ou se comporte comme « une ordure », alors qu’on peut tout à fait comprendre ses actes. Ce rabaissement presque constant lorsqu’elle ne fait pas comme les autres est fatigant, car on a légitimement le droit de ne pas avoir le même avis que les autres.

On a donc l’impression que l’auteur n’a pas réussi à transmettre la personnalité qu’elle aurait voulu donner à Leah. On arrive à voir l’aspect marginal de l’adolescente, mais certains points font qu’elle passe à côté de son personnage. Sa plume a également été plus maladroite concernant des éléments qu’elle aborde, comme le racisme. De plus, la conclusion du roman est bien trop rapide par rapport à toutes les problématiques qui ont été soulevées. Il nous manque des réactions, des détails, et on reste alors sur notre faim.

Cependant, malgré ces déceptions, Leah à contretemps est un roman qui se lit bien car on veut savoir comment cela va finir. On se plaît à retrouver Simon, son amoureux et de nombreux personnages secondaires qu’on avait appréciés dans Love, Simon, mais aussi à faire la connaissance de nouveaux. Notons d’ailleurs que ce roman est également en lien avec Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série, et oui Abby est la cousine de Molly, alors ce n’est peut-être rien, mais ça fait sourire de le découvrir.

Et enfin, même si on peut lui faire des reproches (Leah est quand même loin d’être diplomate), Leah est un personnage un peu atypique qu’on apprécie, et elle aussi elle mérite d’avoir une première grande histoire d’amour !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 240
Éditeur : Hachette Romans
Collection : Bloom
Sortie : 30 mai 2018
Prix : 17 €


A lire aussi sur Onirik

Love, Simon
Love, Simon - Avis +
Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens - Avis +
Leah à contretemps
Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens
Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série - Avis +
Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série
L'auteur Hirone
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr