Onirik
Le secret des tombes - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 21 mars 2017.

Quel plaisir de lecture ! Ariana Franklin nous éblouit avec l’enquête de son héroïne Adelia Aguilar. Nous nous régalons de cette évocation historique d’Arthur, du Graal et de la mystérieuse Avalon... Et cela, c’est sans délaisser les intrigues de la cour d’Henry II. Du pur plaisir de lecture !



Editeur : 10/18

roman de Ariana Franklin

Présentation de l’éditeur

Au XIIème siècle, les moines de Glastonbury ont découvert deux étranges squelettes enterrés dans leur cimetière – l’un est grand, comme celui d’un guerrier, l’autre est petit avec de longs cheveux blonds. L’île d’Avalon se situant à Glastonbury, il pourrait s’agir des restes du roi Arthur et de la reine Guenièvre. Les moines l’espèrent. Un incendie vient tout juste de détruire leur abbaye et ils ont désespérément besoin de reliques pour attirer les pèlerins, leur source de revenu.

JPEG - 65.8 ko
Abbaye à Glastonbury

Le roi Henry II a également besoin de la preuve de la mort du légendaire Arthur. Il veut empêcher ses sujets gallois réfractaires de croire qu’Arthur pourrait revenir et prendre la tête d’une révolte contre lui. Mais Henry doit en avoir la certitude, il fait donc appel à la Confidente des Morts, l’anatomiste Adelia Aguilar, pour qu’elle examine les os. Quelqu’un s’oppose pourtant à l’identification de ces squelettes et est prêt à tuer pour arriver à ses fins.

Avis de Valérie

Encore une fois, Ariana Franklin nous entraîne dans une histoire passionnante ! Heureuse avec les siens dans les fens du Cambridgeshire, elle doit néanmoins fuir, car certains veulent l’interroger sur ses talents de guérisseuse... et le spectre de la sorcellerie effraye même les plus valeureux.

Le roi la fait justement mander aux Pays de Galles. Alors qu’il doit y mater des révoltes, il a appris qu’une rumeur situerait la tombe d’Arthur et de Guenièvre dans un cimetière à Glastonbury. Pourquoi serait-ce important pour ce roi si stratégique ? Facile, une preuve tangible de la mort de ce héros pour les Gallois, leur interdiraient d’espérer un sauveur et les pousseraient à accepter l’Angevin.

JPEG - 46.5 ko
Glastonbury’s Tor (butte)

Il souhaite donc que sa maîtresse des morts lui prouve l’antériorité des os. Si c’était reconnu, l’apport d’argent amené par les milliers de pèlerins serait la manne qu’attend l’abbaye de Glastonbury pour se reconstruire. Un incendie a presque entièrement brûlé les lieux, ainsi que les demeures aux alentours.

Adelia accompagnée de sa fille, de Gyltha et de son serviteur maure Mansur comptent rejoindre son amie Emma sur la route, mais il semble qu’elle et sa suite se soient évanouies dans la nature. C’est sûr, les routes ne sont pas sécurisées et la pauvreté transforme les manants en bandits de grand chemin. Mais tout de même, personne ne semble les avoir vu passer. Notre doctoresse italienne a un mauvais pressentiment...

Arrivés à Glastonbury, ils prennent leur quartier dans le seul établissement encore ouvert, mais avec toujours cette sensation de bizarrerie et de malaise. Située dans des marais pouvant être très profonds, la ville est le lieu de l’antique Avalon, et tous ressentent cette magie si peu rationnelle...

JPEG - 13.8 ko
Vision du tor, comme si c’était Avalon

Le récit est prenant et passionnant, on y plonge à chaque fois avec délice pour atterrir au Moyen-âge, en Angleterre. Dans ces nouvelles aventures d’Adélia, il n’y a pas un mystère, mais plusieurs, et comme toujours, c’est intimement lié à l’Histoire. Et si on touche ici au mystique, Adélia est une scientifique, et on peut la suivre dans ses réflexions sans jamais tomber dans des élucubrations farfelues.

Alors, est-ce bien les corps du roi Arthur et de sa femme Guenièvre qu’on a trouvés à Glastonbury ? Qui a mis le feu à l’Abbaye, et pour lequel un pauvre hère et ses compagnons vont être punis ? Où ont disparu la jeune Emma, son fils, son champion et sa suite ? On ne s’ennuie pas une seconde, et c’est une torture que de terminer le troisième opus, tant on a envie de continuer. Difficile, vraiment, de passer à autre chose !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 408
Editeur : 10/18
Collection : Grands détectives
Sortie : 2 février 2017
Prix : 8,40 €


A lire aussi sur Onirik

La morte dans le labyrinthe - Avis +
La morte dans le labyrinthe
La confidente des morts - Avis +
Le retour d’Adelia Aguilar chez 10/18
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

15 mars : Gagnez 5 x Il court, il court le furet


les gagnants sont prévenus...


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr