Onirik
La vengeance de McKeltar - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 16 décembre 2009.
Editeur : J’ai Lu

roman de Karen Marie Moning

Résumé

Cian McKeltar est le plus puissant de tous les druides. Ayant été abusé par un sorcier adepte de magie noire, Lucas Trevayne, il s’est retrouvé emprisonné dans le Miroir Sombre et son nom a été effacé des annales du clan McKeltar. Plus de mille ans après, Jessi Saint-James, une jeune étudiante en archéologie, réceptionne le Miroir et prononce l’incantation destinée à libérer Cian. Recouvrant ses pouvoirs, ce dernier ne songe plus qu’à se venger de Lucas, et ce, par tous les moyens.

Avis de Domino

Il y a un mystère Karen Marie Moning (KMM pour les fans). Chacun de ses romans suit une trame identique : un fier Highlander surgit du passé, rencontre une charmante donzelle qui se révèle être LA femme qui lui est destinée. De confrontations explosives en étreintes torrides, l’intrigue s’achemine vers sa conclusion logique avec toujours le moment émouvant où chacun des protagonistes croit que l’histoire va s’interrompre là... avant qu’un ultime coup de pouce du destin... ou d’autre chose ne vienne remettre l’histoire sur les rails du happy end.

On pourrait croire à la lecture de ces lignes que lire un roman de Karen Marie Moning est ennuyeux voire insipide puisqu’elle répète toujours la même histoire et pourtant non et c’est bien là que se situe le Mystère Karen Marie Moning !

Le dernier roman, La vengeance de McKeltar n’échappe pas à la règle ! De nouveau un superbe Highlander du IXe siècle, cette fois-ci enfermé dans un miroir, fait irruption dans la vie morne de l’héroïne et l’entraîne dans un tourbillon d’aventures. Entre Cian le druide à la sensualité exacerbée et Jessi l’étudiante, le désir flambe immédiatement, mais il faudra un certain temps avant qu’ils puissent y succomber et cette attente sera rythmée par des scènes soit cocasses soit de plus en plus torrides.

Karen Marie Moning excelle dans l’art de créer des personnages masculins à la fois, sexy en diable, macho mais dans les bras desquels la lectrice a envie de venir se blottir ... en oubliant tous les discours féministes ! Nous avions toutes fondu devant Drunstan le highlander endormi, pleuré pour Dageus hanté par les âmes des 13 druides noirs, tremblé pour Adam privé de son immortalité et bien pour Cian vous allez fondre, pleurer et trembler ! Ce concentré de testostérone ne laissera personne indifférent et chaque lectrice rêvera d’être à la place de Jessi.

Si les héros masculins de Karen Marie Moning sont particulièrement réussis, les personnages féminins le sont tout autant. Jessi tient bien son rôle face à l’écrasante personnalité de Cian et réussit l’exploit de ne jamais apparaître en position d’infériorité. Les deux personnages se répondent et se complètent à merveille et offrent un festival de réparties, de situations qui font passer le lecteur du rire aux larmes. Le roman est truffé de scènes qui resteront inoubliables à l’instar de celle, particulièrement torride de leur rencontre ou celle hautement comique de l’attaque du bureau des "Colis non réclamés" à l’aéroport d’Edimbourg !

Si vous ne connaissez pas encore Karen Marie Moning et son univers c’est le moment de combler cette lacune, mais attention vous risquez d’être contaminée par le virus KMM et de devenir définitivement "accro" à cet auteur et cette série ! Et en ce qui concerne ce fameux mystère Karen Marie Moning, c’est peut-être tout simplement ce qu’on appelle le talent...

Avis de Francesca

Bien que ce roman soit le quatrième tome de la série de Karen Marie Moning, il fait directement référence au deuxième livre, Le Pacte de McKeltar. En effet, Cian est un lointain ancêtre des jumeaux McKeltar, Drustan et Dageus, qui ont été les principaux personnages des précédents tomes, ces derniers restant d’importants protagonistes dans ce récit.

Cian McKeltar est un druide écossais qui possède d’importants pouvoirs dont certains sont insoupçonnés. Orgueilleux et entêté, il passe outre les mises en garde de ses proches et se rapproche de Lucas Trevayne. Le résultat est désastreux puisqu’il se retrouve enfermé dans un miroir, à la merci de Lucas, rongé par une immense culpabilité. Il en développe une haine sourde et ne rêve plus que de se venger de celui qui l’a trompé et s’est servi de lui. C’est un homme qui a vécu autour de femmes qui l’ont adoré et gâté. Conscient de sa séduction, sa force et sa position sociale, il possède un caractère machiste et brut de décoffrage, ce qui le rend au premier abord un peu primitif et brusque envers Jessi lors de leurs premières rencontres. C’est un mâle alpha bourré de testostérone et moins policé que ses descendants.

Jessi Saint-James est une jeune femme de 24 ans obnubilée par ses études. Traumatisée par les 4 divorces de sa mère, elle est peu extravertie et se réserve pour l’homme de sa vie. Mais derrière ces allures sages se cache un tempérament passionné et enthousiaste que va dévoiler Cian au cours de leur périple. Elle possède également un caractère aussi fier et entier que lui. D’abord exaspérée par lui, elle tombe follement amoureuse de lui et est prête à tout pour le sauver.

Comme pour chaque roman de Karen Marie Moning, la rencontre entre ces deux personnages sont d’abord empreints de méfiance et d’affrontements de caractère pour ensuite laisser place à de l’attirance physique puis à l’amour fou et éternel. La répétition des situations et des personnalités des héros pourrait faire place à de l’ennui ou de la lassitude mais, comme toujours, on se laisse porter avec plaisir en terre écossaise, dans les bras du viril et valeureux Highlander.

L’intrigue n’est pas des plus intéressantes mais elle est néanmoins complexe aux yeux de ceux qui n’auraient pas lu les histoires précédentes. En effet, le récit fait allusion plusieurs fois aux évènements qu’a subis Dageus McKeltar et approfondit la mythologie des faës avec les Seelie, faës de la lumière, et les Unseelie, faës de l’ombre. Le Miroir Sombre fait partie des 4 Pilier des Ténèbres qui ont été forgés par les Unseelie et qui sont emplis de magie noire.

L’épilogue laisse présager une suite passionnante avec d’autres druides ou d’autres mâles alpha aux dons impressionnants. Je ne peux qu’espérer une parution plus rapide que celle pour ce livre.

Fiche technique

- Format : poche
- Pages : 377
- Editeur : J’ai Lu
- Collection : Mondes Mystérieux
- Sortie : 2 mars 2007
- Prix : 6,90€


A lire aussi sur Onirik

Fièvre née
Gagnez 5 Fièvre née
Fièvre de lune - Avis +
Iced - Avis +
La punition d’Adam Black - Avis +
Iced - Avis +
Le pacte de McKeltar - Avis +
Série Les Highlanders
La malédiction de l’elfe noir - Avis + et +/-
Fever Moon - Avis +
Fièvre d’Ombres - Avis +
Une passion hors du temps - Avis +
Fièvre fatale - Avis +
Gagnez le 4e tome des chroniques de Mac
Fièvre faë - Avis +
FaeFever - Avis +
Bloodfever - Avis +
Fièvre noire - Avis +
Fièvre noire
Darkfever - Avis +
La punition d’Adam Black - Avis +
Le pacte de McKeltar - Avis +
Sortie de Burned de Karen Marie Moning
Prochaines sorties de Karen Marie Moning
Burned repoussé en 2015
Fièvre en juin !
Iced : sortie annoncée pour octobre 2013
Iced sortira après l’été !
Dublin sous la glace !
Fièvre d’ombres, il va falloir patienter encore un peu ...
Dream works for Fever !
Mac v. 5 à la rentrée 2011 !
A quand la suite de Fièvre fatale ?
Dreamfever en octobre
Fièvre rouge bientôt en librairie
L'auteur Francesca
Son site : Le monde de Francesca
Sa fiche
L'auteur Domino
Son site :
Sa fiche
A gagner !

20 mai : Gagnez 4 La Porte des abysses


du 20 au 28 mai 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr