Onirik
La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mardi 16 janvier 2018.
Editeur : Milady

roman de Colleen Oakley

Présentation de l’éditeur

Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle.

Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme...

Ces trois-là n’étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s’ouvrir à la vie et à l’amour, formant ainsi un trio irrésistible.

Avis de Claire

Avec La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte, pour une fois, on peut se fier les yeux fermés au titre, tout est vrai. Jubilee souffre d’une effroyable allergie, qui fait qu’elle ne supporte aucun contact physique avec d’autres êtres humains, elle ne peut ni toucher ni être touchée, et bien entendu, ni embrassée. Et quand son camarade de lycée, Donovan, lui a donné un baiser (à l’issue d’un malencontreux pari), elle a fait un grave choc anaphylactique.

Voilà pour le premier événement grave dans la vie de Jubilee, en dehors de la découverte de sa maladie. Le second événement est le remariage de sa mère, qui va entraîner pour la jeune femme un isolement total. Elle va rester neuf ans sans sortir de sa maison. Le troisième grand événement obligera Jubilee à enfin sortir de chez elle, et à s’ouvrir (autant qu’elle le peut) au monde, et surtout aux gens.

Le roman laisse parler deux voix, celle de Jubilee donc, mais également, celle d’Eric, un jeune papa d’une ado de quatorze ans, et d’un garçon adoptif de huit, son filleul, le fils de ses meilleurs amis, décédés. L’enfant est surdoué, bouleversé par la mort de ses parents, et complètement dans son monde, peuplé de X-men. Eric est en conflit avec son ado de fille, depuis qu’il est séparé de sa femme. Sa relation avec ses enfants est touchante. On a particulièrement apprécié le passage où Eric découvre les lectures de sa fille et se met en tête de lire Twilight...

Ce très joli roman télescope deux personnages en quête d’amour, de chaleur humaine, chacun avec ses failles et ses blessures, ses secrets et ses désirs. Malgré une fin un peu précipitée, La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte est un très beau roman.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 480
Éditeur : Milady
Collection : Romans
Sortie : 17 janvier 2018
Prix : 18,20 €

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr