Onirik
La Toile du paradis - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 29 novembre 2018.

Un roman construit autour de l’oeuvre du Douanier Rousseau



Editeur : Philippe Picquier

roman de Maha Harada

Présentation de l’éditeur

Deux spécialistes du Douanier Rousseau sont conviés par un énigmatique collectionneur dans sa demeure de Bâle pour authentifier une oeuvre du peintre.

Commence alors un véritable jeu de piste avec pour seul point de départ un récit anonyme en sept chapitres relatant les dernières années de la vie de l’artiste.

Coupés du monde et partageant leur amour pour la peinture, Orie, jeune historienne de l’art japonaise, et Tom, assistant-conservateur au MoMA de New York, découvrent le mystère stupéfiant de la genèse d’un tableau célèbre et les perturbantes zones d’ombre du monde de l’art.

En connaisseuse passionnée de la peinture de Rousseau, l’auteur compose une enquête-puzzle autour de la figure émouvante d’un artiste totalement dévoué au rêve et à la vision qui l’habitent. Un roman qui ne s’adresse pas uniquement aux amateurs de peinture mais tout simplement aux amateurs de beauté, et de mystère.

Avis d’Emilie

Si vous avez aimé le Da Vinci Code de Dan Brown, vous devriez aimer La toile du Paradis. Attention, ces romans sont toutefois très différents. Ici, point de complotisme ou de courses poursuites aux voitures explosives. Toutefois, on retrouve cette même ambiance policière sur fond d’art. L’autrice est historienne de l’art et se sert de sa connaissance sur le Douanier Rousseau pour écrire sur une héroïne passionnée qui elle seule peut résoudre un mystère.

L’ensemble est nostalgique et poétique. Heureusement qu’il y a la fille de Orie, notre personnage principal, pour mettre un peu de dynamisme. Mais ce rythme un peu lent est typique des romans japonais où l’histoire en elle-même n’est pas la priorité par rapport à la beauté de l’écriture. Ici, on arrive tranquillement et gentiment à une conclusion qui, en soi, n’est pas extraordinaire.

Mais le roman vaut surtout pour tous les petits à-côtés : personnages secondaires, détails de leur passé, soucis du quotidien, les us et coutumes japonais. On passe un excellent moment, mais mieux vaut ne pas s’attendre à un roman policier trépidant tel qu’on en lit en Occident.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 320
Éditeur : Philippe Picquier
Collection : Grand format
Sortie : 3 mai 2018
Prix : 20 €

A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr