Onirik
L’Ecliptique - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 24 février 2018.
Editeur : Robert Laffont

roman de Benjamin Wood

Présentation de l’éditeur

1972, sur l’île de Heybeliada au large d’Istanbul, le refuge de Portmantle accueille des artistes en burn-out. Knell, talentueuse peintre écossaise, y vit depuis une dizaine d’années quand son quotidien est chamboulé par l’arrivée de Fullerton, un nouveau venu instable, qu’elle retrouve bientôt noyé dans sa baignoire.

Cet événement l’oblige à considérer d’un oeil différent ce refuge régi par des lois singulières. Elle replongera aussi dans sa jeunesse en Écosse et dans ses années de formation dans le Londres des sixties.

Après le succès du Complexe d’Eden Bellwether, Benjamin Wood s’interroge, dans ce nouveau roman, sur la question de l’intégrité artistique et des conséquences parfois tragiques qu’elle peut engendrer, et sur la fragilité insoupçonnée de la frontière entre réalité et illusion.

Doué d’une plume hypnotique qu’il met au service de personnages fascinants, il confirme ici tout son talent pour happer et surprendre le lecteur.

Avis de Olivier

Un roman sur la complexité de la vie d’artiste. Celui qui éprouve des tensions entre la pression de « produire » et la vitesse plus lente de son propre cheminement de vie. Comme la pression de changer de style pour vendre durant des expos thématique, mais en gardant ou en recherchant sa propre identité.

C’est un cheminement dans la tendance borderline de beaucoup d’artistes. La création, se rattache-t-elle à la réalité ou à l’illusion ? Notre industrie artistique est-elle pathologique ? On découvre des artistes qui s’immergent tant dans leur travail qu’ils en oublient de manger ou de dormir.

Un groupe d’artiste vit en communauté dans une Île au large de la Turquie. But : retrouver le goût et la capacité à créer, après un burn-out ou une rupture psychique. Le groupe se fixe des règles particulières, entre stimulation et emprisonnement.

Quand un jeune artiste du groupe se suicide, la narratrice est renvoyée à son histoire et décide de s’enfuir. Elle part à la recherche du père de ce jeune homme pour lui apprendre la nouvelle.

Finalement, qu’est-ce qui est réel et qu’est-ce qui est délire ? Voilà une belle écriture, stimulante et pleine de rebondissements inattendus… comme on aime !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 504
Editeur : Robert Laffont
Collection : Pavillons
Sortie : 17 août 2017
Prix : 22 €


A lire aussi sur Onirik

L'auteur Valérie & Olivier
Son site :
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr