Onirik
L’Adjointe infernale - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 11 mai 2019.

Quel plaisir de retrouver l’adjointe Constance Kopp, première femme adjointe du shérif dans le New Jersey. A la veille de l’entrée en guerre des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale, la vie de notre héroïne n’est pas de tout repos ! Des aventures rocambolesques délicieuses à lire !



Editeur : 10/18

roman d’Amy Stewart

Présentation de l’éditeur

Constance Kopp, première femme adjointe au shérif du New Jersey, a capturé nombre de criminels, obtenu justice pour des victimes de préjudices et gagné une notoriété nationale. Par une nuit d’orage, cependant, tout risque de basculer.

Chargée de conduire une certaine Anna Kayser à l’hôpital psychiatrique, Constance remarque plusieurs faits troublants dans son dossier, et commence à douter du bien-fondé de l’internement de cette mère de famille trop tranquille.

Comme toujours, Constance ne compte suivre que son instinct de justicière. Mais 1916 est une année charnière d’élections et le moindre de ses faits et gestes peut compromettre sa position, déjà très controversée...

Avec autant d’humour que de talent, Amy Stewart continue de dérouler la passionnante histoire, basée sur des faits réels, de l’adjointe au shérif Constance Kopp.

Avis de Claire

Constance Kopp nous avait manqué ! On l’avait laissée dans une position inconfortable, avec les élections pour le nouveau shérif, et qui imposent à son supérieur Bob Heath de céder son poste, sa carrière au sein de la police du New Jersey est remise en question. Avec son franc-parler, sa quête absolue de la justice et sa manière radicale de ne pas faire de concessions, la jeune femme s’est fait pas mal d’ennemis. Et certains sont puissants.

En attendant d’en savoir plus sur son avenir, elle est chargée d’un cas délicat. A cette époque, un mari peut demander l’internement de sa femme sous l’ignoble prétexte "d’hystérie" ou de "crises de nerfs". Quand cela l’arrange et aussi longtemps que cela l’arrange, au détriment certes de son épouse, mais aussi de ses enfants. C’est ce qui arrive à Anna Kayser, que Constance est chargée de mener à l’asile. Celle-ci lui semble tout à fait saine d’esprit, ce qui pousse forcément l’adjointe à enquêter, et à se mêler de ce qui ne la regarde pas, au nom de ce qui lui semble juste. Mais les ennemis de Constance rôdent et rien ne lui sera épargné.

On prend à nouveau beaucoup de plaisir à découvrir la suite des aventures de Constance et de ses soeurs Norma et Fleurette, qui ont réellement existé, comme le rappelle Amy Stewart à la fin de son livre. La romancière a enquêté minutieusement pour rapporter un maximum d’informations vérifiées, et relater ainsi nombre d’événements impliquant Constance et ses soeurs, qui sont vraiment arrivés.

Nous les quittons alors que des changements importants ont bouleversé leur vie, et que l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale est imminente.

Le plus dur à présent ? Attendre le prochain tome !

Fiche technique

Format : poche
Pages : 405
Editeur : 10-18
collection : Grands détectives
Sortie : 18 avril 2019
Prix : 8,40 €


A lire aussi sur Onirik

La Justicière et les filles perdues - Avis +
La Femme à l’insigne - Avis +
La Fille au revolver - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr