Onirik
Fées, weed et guillotines - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 13 octobre 2018.
Editeur : J’ai Lu

romain de Karim Berrouka

Présentation de l’éditeur

Qui est cette drôlesse qui débarque un beau jour dans le bureau de Marc-Aurèle Abdaloff et lui demande de localiser une fille, sans autre indice qu’"un sourire malicieux" ? Retrouver les gens, c’est sa spécialité, mais là, c’est un peu maigre.

Et il n’est pas au bout de ses surprises : la péronnelle en fuite semble avoir le double talent de se promener dans le temps et de foutre le bordel partout où elle passe. Sauf qu’à trop fouiller dans les arcanes du passé et de la féerie, on finit par mettre le doigt sur une conspiration qui dépasse de loin les compétences d’un détective privé... et même celles d’une fée !

Avis de Valérie

Jaspucine est à la recherche d’un détective privé. Elle vient d’arriver à Paris et choisit au hasard un nom. Ce sera Marc-Aurèle Abdaloff. Bien lui en a pris, car l’enquêteur accepte sans trop sourciller les manières étranges et les demandes incongrues de sa cliente. Il doit retrouver une nourrice avec comme seul indice trois portraits anciens et un sourire mauvais.

Marc-Aurèle va l’apprendre à ses dépens, mais il vient de mettre un pied dans le surnaturel en acceptant l’affaire. Il va rencontrer des êtres d’un monde parallèle comme les fées ou les nuitons. On les reconnaît en faisant attention à leurs airs hautains et à leurs faiblesses : ils sont allergiques au sel et au gluten (pas de baguettes pour eux !) et réagissent très mal dès qu’il y a du fer dans les environs.

Karim Berrouka nous embarque dans une chasse aux fées, aux nuitons et autres contrevenants paranormaux. Il nous accroche grâce à sa verve incroyable qui lui est propre, mais qui nous rappelle Audiard ou Frédéric Dard. Sa couleur à lui est pleine de rondeur et possède une fluidité qui égaye sans texte sans l’alourdir.

De plus, si l’ambiance est décalée, car le fantastique y fait une incursion prolongée, on retrouve également les codes du polar teinté par des touches d’absurdité délicieuses. C’est drôle, vivant et plein d’action.

Le ton et le style de l’auteur sont une déclaration d’amour à la langue française et au plaisir de la trousser à l’envie. C’est tout à la fois un plaisir pour le lecteur regardant et exigeant comme celui qui veut juste voyager sur les vagues de l’imagination de Karim Berrouka.

On se régale du début jusqu’à la dernière page !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 384
Editeur : J’ai Lu
Collection : Fantastique
Sortie : 14 mars 2018
Prix : 8 €


A lire aussi sur Onirik

Le club des punks contre l’Apocalypse zombie - Avis +
Onirik aux Oniriques - Avis +
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

9 octobre : Gagnez 2X2 Casse-Noisette sur glace


Jeu et événement annulé !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr