Onirik
Elias le Maudit, tome 3 : Le Soldat d’argile - Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le dimanche 21 octobre 2007.
Editeur : Humanoïdes Associés

de Mastantuono & Corgiat

Il fallait que je gobe cette histoire comme quoi il avait été un grand roi, sanguinaire et maléfique, et qu’un sorcier avait échangé son visage avec lui pour le punir de son orgueil...

La quête d’Elias l’a menée à la perte de son identité. Lors de son affrontement avec un sorcier celui-ci a échangé leurs traits. Il a perdu son armée, son autorité, ses biens. A présent il a repris sa route recherchant les trente-deux pièces du jeu des corps célestes.

Son armée ne se compose plus que de quelques compagnons de route. Aranéo le géant des neiges apporte sa force prodigieuse, mais il déteste Bertil le lettré. En effet il le soupçonne d’appartenir à la race sanguinaire des Zwerg. Mais Bertil proteste. il n’est qu’un nain appartenant à la race humaine. La meilleure preuve c’est que tout le monde sait que les Zwergs adorent la chair humaine alors que lui il n’aime que les livres.

N’oublions pas Evangele, la scientifique refusant la sorcellerie, ce qui dans un monde d’héroïc-fantasy est quelque peu paradoxal. En ce début du tome c’est elle qui invective Elias, puis nous avons droit à un flash-back étonnant où on la retrouve agonisante. L’intensité dramatique en souffre. Désormais il s’agit juste de savoir comment Elias va pouvoir la sauver ainsi que toute la ville menacée par la Peste Rousse, Evangele nous ayant averti que le fléau a été éradiqué par Elias.

Surprenant, mais le propos de la scénariste [1] consiste peut-être à nous informer que la survie d’Evangele et de toute une ville sont un enjeu secondaire dans la quête des trente pièces du jeu des corps célestes.

Le second auteur de cette saga est le transalpin Corrado Mastantuono. Visiblement il s’est avisé qu’un monde d’héroïc-fantasy ne devait pas forcément ressembler au notre ou appartenir aux univers classiques de la fantasy. Aussi point d’Elfes ou d’Orques. Excepté les humains les créatures humanoïdes n’appartiennent à aucune espèce connue. Même les montures sont originales. Tout comme l’architecture qui n’a aucun lien avec le moyen-âge de notre monde qui est très souvent transposé dans la fantasy. L’exploration du monde souterrain nous révèle même des formations rocheuses improbables.

Le principal intérêt de cette saga a été de nous révéler un dessinateur injustement méconnu dans le monde francophone.

Fiche Technique

Scénario : Sylviane Corgiat
Dessin : Corrado Mastantuono
Couleurs : Pierre Matterne
Editeur : Humanoïdes Associés
Sortie : septembre 2009
Prix : 12,90 euros
Inédit, grand format, couleurs, 56 pages

[1] Lune d’ombre, Néféritès, Stellaire (Les Humanoïdes Associés)

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr