Onirik
E-ciné : Transpecos - Avis +/-
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 13 février 2018.
film américain de Greg Kwedar (2016)

Présentation officielle

Sur une route isolée en plein milieu du désert américain, trois agents de la police des frontières tiennent un poste douanier. Un banal contrôle de routine va dramatiquement changer le cours de leur existence.

Avis de Chris

Greg Kwedar réalise et co-scénarise Transpecos, un film se déroulant à la frontière entre le Mexique et les États-Unis où l’on suit trois douaniers, qu’on pourrait nommer le Bon (Flores), la Brute (Hobbs) et le Truand (Davis). Entre clandestins et mules qui tentent d’entrer illégalement sur le territoire du rêve américain, ces agents passent le plus clair de leur temps à se charrier gentiment. Lorsqu’une voiture arrive devant leur poste, leur vie bascule à tout jamais.

Le début du film s’ouvre sur un meurtre, au milieu du désert poussiéreux. Seule la caméra en est l’unique témoin. Cet assassinat de sang-froid donne l’effet que tout ce qui se passe dans ce milieu aride reste là-bas, sans que personne puisse intervenir. C’est donc en quelque sorte la révélation d’un secteur de non-droit où seuls quelques hommes tentent de maintenir un semblant d’autorité, jusqu’à ce que les trois collègues, héros malgré eux de cette histoire de drogue, se rendent compte qu’ils n’ont pas vraiment l’autorité suffisante dans ce coin, au milieu de nulle part.

Avec des paysages arides et rocailleux, certains plans sont magnifiques. Il faut dire que l’horizon désertique est peu banal et grandiose pour l’œil français. Le spectateur ressent presque la chaleur et surtout l’isolement de cette contrée sauvage. Quant à la musique, elle permet d’ancrer un peu plus l’ambiance tendue et tragique du film.

D’ailleurs, les acteurs sont plutôt bons dans leur rôle. Leur jeu est suffisant pour qu’on entre pleinement dans une histoire où le thème a été abordé à de multiples reprises. En revanche, le plus gros défaut vient de l’écriture des personnages qui paraissent froids et dont les réactions sont parfois étranges. Un contraste par rapport à la chaleur du désert. Le spectateur peut avoir du mal à s’investir pour leur cause, d’autant plus que le récit reste bloqué sur ce trio sans approfondir le contexte et les liens qu’ils unissent avec d’autres protagonistes nommés ou montrés à l’écran. Il est alors difficile de compatir pour eux et d’être réellement emporté par cette histoire.

De plus, à travers l’affiche, on comprend qu’on aura affaire à un trio, mais en réalité, il s’agit plus de l’histoire d’un des protagonistes qui subit les erreurs et les décisions de ses collègues. Aucune information sur ce qui entoure les deux autres n’est révélée. Cela affaiblit une histoire déjà peu avare de confession.

Si tout le film reste sur cette aventure menée à tambour battant, la fin peut décevoir et laisser perplexe. Le sentiment d’injustice et d’inachevé laisse à cette aventure un goût amer. Néanmoins, le parti prix de prendre des douaniers était une bonne idée, tant leurs compétences ont été mises à profit pour la traque d’un cartel de drogue, et surtout pour leur survie.

En conclusion, ce film pâtit d’une écriture un peu faible, mais reste un drame convenable dans un paysage peu commun où la loi du plus fort règne en maître.

Fiche technique

Sortie : 1er décembre 2017
Durée : 86 minutes
Avec : Johnny Simmons, Gabriel Luna, Clifton Collins Jr....
Genres : Thriller
Distributeur : E-Cinéma.com

L'auteur Chris
Son site :
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr