Onirik
City Hall : tome 2 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le samedi 29 octobre 2016.
Éditeur : Ankama Editions

de Rémi Guerin et Guillaume Lapeyre

Présentation de l’éditeur

Les dernières heures que viennent de vivre Jules Verne, Arthur Conan Doyle et Amélia Earhart ne sont que les prémices d’un avenir qui va s’avérer riche en rebondissements. Alors que l’enquête conjointe de nos amis et des forces de l’ordre de City Hall avance doucement, le grand Harry Houdini décide de se joindre à eux.

Mais si l’illusionniste pense leur donner l’avantage, il ignore que Black Fowl a, lui aussi, fait la rencontre d’un nouvel allié. Un écrivain redoutable, capable de créer des papercuts comme personne d’autre n’en a le pouvoir… pas même Jules Verne !

Avis de Hiromichi

Ce qui s’est passé au centre de Londres a été balancé à la presse et cela n’est pas vraiment en accord avec la version officielle du gouvernement. Il semblerait que l’enquête de la City Hall n’avance pas non plus. Personne n’a de piste concernant l’affaire, et cela frustre nos héros. Surtout que Jules n’arrive pas à joindre son père.

Bien que Malcom Little arrive un peu à endiguer les interrogations des journalistes, tout le monde est sous tension. La police bosse d’un côté et Jules et ses deux acolytes préfèrent faire comme bon leur semble. Nous sommes ainsi embarqués au théâtre où l’on va faire la connaissance, comme on l’espérait, d’un nouveau personnage historique, un mystérieux magicien.

D’un autre côté, on rejoint le Lord Black Fowl, un personnage toujours aussi curieux et toujours à la recherche de quelque chose. Il semblerait que son prisonnier, Pierre Vernes, détienne la clé, mais il ne lâchera rien. En tant que spectateur, on se pose de nombreuses questions. On est aussi ravi de voir une nouvelle figure féminine qui s’invite aux côtés de Black Fowl, surtout qu’elle semble avoir beaucoup de talent pour maîtriser les papercuts !

Nous restons cependant encore beaucoup dans le brouillard et le peu de réponses que Jules Verne arrive à avoir pointent une direction qui ne lui plaît vraiment pas (et que l’on sait fausse).

Ce deuxième tome est aussi entraînant que le premier, on avance peu à peu dans l’intrigue et le final nous en bouche un coin. On s’interroge vraiment sur la mystérieuse identité de Black Fowl et on espère vraiment qu’on ne sera pas déçu lorsqu’on l’apprendra.

Les dessins sont toujours aussi dynamiques, et même si cette fois, on sent que certaines scènes n’étaient là que pour purement nous divertir, on est toujours accroché par ce qu’on lit. On découvre également qu’il y a d’autres forces qui se cachent dans l’ombre. On titille ici beaucoup notre curiosité alors que des pièges se referment sur nos héros.

Mais notre trio a plus d’un tour dans leur sac malgré les nouveaux problèmes qui leur tombent dessus.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 192 p. noir & blanc
Éditeur : Ankama
Sortie : 27 septembre 2012
Prix : 7,95 €


A lire aussi sur Onirik

La brigade temporelle : tome 3 - Avis +
La brigade temporelle : tome 2 - Avis +/-
City Hall : tome 3 - Avis +
City Hall : tome 1 - Avis +
La brigade temporelle : tome 1 - Avis +
L'auteur Hirone
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

4 avril : Gagnez 3 Ashlon de H. Roy


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr