Onirik
Cézanne et moi - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 20 septembre 2016.

Ce film est intéressant par sa narration d’une relation d’amitié tumultueuse peu connue, dans un contexte de révolution artistique passionnante avec les débuts - entre autres - de l’impressionnisme.



film français de Danièle Thompson (2016)

Présentation officielle

Ils s’aimaient comme on aime à treize ans : révoltes, curiosité, espoirs, doutes, filles, rêves de gloires, ils partageaient tout. Paul est riche. Emile est pauvre. Ils quittent Aix, « montent » à Paris, pénètrent dans l’intimité de ceux de Montmartre et des Batignolles.

Tous hantent les mêmes lieux, dorment avec les mêmes femmes, crachent sur les bourgeois qui le leur rendent bien, se baignent nus, crèvent de faim puis mangent trop, boivent de l’absinthe, dessinent le jour des modèles qu’ils caressent la nuit, font trente heures de train pour un coucher de soleil... Aujourd’hui Paul est peintre. Emile est écrivain.

La gloire est passée sans regarder Paul. Emile lui a tout : la renommée, l’argent une femme parfaite que Paul a aimée avant lui. Ils se jugent, s’admirent, s’affrontent. Ils se perdent, se retrouvent, comme un couple qui n’arrive pas à cesser de s’aimer.

Avis Marielle

Le film commence par la dernière rencontre entre Emile Zola et Paul Cézanne, à Médan, propriété de Zola, scène imaginée par Danièle Thompson. Le premier est devenu un écrivain reconnu, Paul est encore un peintre qui se cherche et qui n’a pas rencontré la gloire. A partir de ce point d’ancrage, on découvre plusieurs épisodes de l’amitié entre ces deux artistes, depuis leur enfance, puis leur vie d’étudiant, et enfin lors de leur vie d’adulte.

Cette amitié si légère et entière lorsqu’ils étaient enfants, devient passionnelle et douloureuse à l’âge adulte, faite d’incompréhension, de jalousie. Paul cherche la reconnaissance d’Emile pour ce qu’il est et surtout pour sa peinture, ce qu’il n’obtiendra pas.

La photo est superbe, en particulier la lumière de la campagne aixoise qui est merveilleusement rendue.

Danièle Thompson qui a écrit le scénario, a passé beaucoup de temps dans sa préparation, elle a lu toute la correspondance entre Zola et Cézanne, et effectué des recherches sur leur relation, et ce depuis plusieurs années. Ce film reflète très bien la période qu’ont connu ces deux artistes, outre l’histoire de leur amitié.

Cette histoire est parfois rendue difficilement lisible par tous les allers retours dans le temps.

Les acteurs sont excellents, et en particulier Guillaume Gallienne qui joue si bien le rôle de Cézanne que l’on en oublie le comédien. Un petit bémol pour Guillaume Canet, qui manque d’épaisseur pour le rôle de Zola. Cependant tout est extrêmement bien travaillé, les costumes, le maquillage, les attitudes, aucun détail n’est négligé.

Ce film est intéressant par sa narration d’une relation d’amitié tumultueuse peu connue, dans un contexte de révolution artistique passionnante avec les débuts - entre autres - de l’impressionnisme.

Fiche technique

Sortie : 21 septembre 2016

Durée : 114 minutes

Avec Guillaume Gallienne, Guillaume Canet, Alice Pol

Genre : biopic

L'auteur Marielle
Son site :
Sa fiche
A gagner !

15 septembre : Gagnez 4 x Club Jane Austen


les gagnants sont prévenus


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr