Onirik
Ainsi puis-je mourir - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le vendredi 20 avril 2012.

Un roman qui mêle histoire contemporaine et début du XVIIe siècle avec deux intrigues entrelacées qui tiennent le lecteur en haleine



Editeur : 10/18

roman de Viviane Moore

Présentation officielle

Comme dans les contes de fées, il y a une rencontre magique : celle de Gabrielle, la romancière, et de Philip Sedley, un mariage et, bien sûr, un château. Sauf qu’ici, non loin de Cherbourg, dans ce pays de bocages et de légendes, entre ces murs épais, quatre cents ans plus tôt, a vécu une autre femme, Marguerite, qu’une passion tragique a menée à la mort.

En faisant de ce destin le sujet de son nouveau roman, Gabrielle ne peut se douter qu’elle va en devenir la prisonnière. La fiction se mêle au réel, le passé au présent. L’histoire semble se répéter, telle une malédiction, et menace de faire de la jeune femme la dernière victime du château des Ravalet.

L’avis d’Artemis

Ce roman de Viviane Moore saisit très vite le lecteur : d’un côté par son personnage principal, Gabrielle, romancière et jeune mariée, et de l’autre par le roman qu’écrit cette dernière, mettant en scène Marguerite, jeune noble ayant habité le château au XVIIe siècle, château dont a hérité son époux et dans lequel Gabrielle s’installe à son tour.

Voici les mots par lesquels s’ouvre le texte : Il avait plu, une pluie fine qui avait jeté un voile scintillant sur la vallée et les collines alentour. Puis, au détour du chemin, il apparut. Il semblait tout droit sorti d’un conte avec ses tourelles, ses fenêtres à meneaux, ses douves, ses toits d’ardoises bleues et ses hautes cheminées, la blancheur de ses pierres soulignée par la noirceur d’un ciel d’orage.

Je savais déjà ses drames et ses légendes, mais je ne pouvais deviner quel rôle il allait jouer dans ma vie. Ce jour-là, le château des Ravalet prit possession de mon esprit et m’habita plus sûrement que je ne le fis, moi qui allais devenir sa maîtresse... et sa victime.

D’ailleurs, très vite, des zones d’ombre apparaissent : Gabrielle n’est pas le véritable nom de l’écrivain mais que cache-t-elle alors ? Celui qui est devenu son mari l’a demandée en mariage si vite après leur rencontre et finalement que savent-ils l’un de l’autre ? Et quel est le secret de cette demeure ?

On ne peut s’empêcher de penser à l’ambiance qui imprègne Thornfield dans Jane Eyre de Charlotte Brontë ou encore le malaise que ressent l’héroïne de Rebecca de Daphné du Maurier à Manderley.

Le roman est aussi original par sa structure : le lecteur voit Gabrielle écrire, douter, être inspirée par le lieu et ses personnages. Et ses mots lui sont donnés à lire. Dans ce roman, la jeune Marguerite est mariée de force à un homme violent, tandis que sa famille et particulièrement Julien, le frère de qui elle est le plus proche ne savent comment lui venir en aide.

L’imbrication des deux histoires et les mystères évoqués entraînent le lecteur au cours de pages. Malheureusement, l’histoire se déroulant au XVIIe siècle devient assez vite prévisible, ce qui ralentit un peu le lecteur dans son enthousiasme. Cependant, le texte est très fluide, et l’on s’imagine aisément les lieux et l’atmosphère qui les entourent.

La personnalité de Gabrielle, si elle plaira à certains, pourra cependant troubler d’autres lecteurs : pourquoi accepte-t-elle d’épouser un homme qu’elle connaît à peine ? Pourquoi ne réagit-elle pas ou ne s’affirme-t-elle pas plus clairement (Philip Sedley et elle, ayant tout récemment conclu un mariage d’amour, font chambre à part, au XXIe siècle !)

Histoires d’amour, histoire d’écriture, suspense, demeure à l’atmosphère gothique, roman historique, secrets de famille, l’œuvre de Viviane Moore nous plonge dans un univers mystérieux dans lequel les pages se lisent avec plaisir.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 400
Editeur : 10-18
Collection : Grand format
Sortie : 16 février 2012
Prix : 19,30 €


A lire aussi sur Onirik

Le Souffleur de cendres - Avis +
Le Souffleur de cendres
L’Homme au masque de verre - Avis +
Les dieux dévoreurs - Avis +/-
Par le feu - Avis +
Vert de gris
Par le feu
Les guerriers fauves
Le peuple du vent
L'auteur Artémis
Son site : Curieuse Artemis
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


du 2 au 12 décembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr