Onirik
Critiques
Onirik -> Cinéma -> Critiques

Articles

Pages : ... | 1750 | 1760 | 1770 | 1780 | 1790 | 1800 | 1810 | 1820 | 1830 | 1840
Le 5 octobre 2004 - Dodgeball - A True Underdog Story
film américain (2004) de Rawson Marshall Thurber Voici un film comique et agréable avec un casting réjouissant ! Ben Stiller est égal à lui-même, sa propre caricature boostée aux anabolisants. on apprécie de plus de retrouver Vince Vaughn qui après avoir fait une carrière classique se spécialise avec sa clique (Ben Stiller, Will Ferrell, Juliette Lewis et l’équipe du Saturday Night Live) dans les films comico-romantico-parodique. Allez-y pour rire, pour apprécier les clins d’oeil, la parodie et aussi (...)
Lire la suite...
Le 28 septembre 2004 - Alien VS Predator
Film qui décevra les puristes mais satisfaira ceux qui se prendront aux plaisir de voir des humains pris entre deux grosses bébêtes loin de représenter des gendres idéaux. Oubliez les incohérences et prenez plaisir à la chasse.
Lire la suite...
Le 5 septembre 2004 - Resident Evil : Apocalypse

Aucune révélation pendant ce film médiocre.


Lire la suite...
Le 2 septembre 2004 - The Village - Avis +
Présentation Officielle Une petite communauté isolée vit dans la terrifiante certitude qu’une race de créatures mythiques peuple les bois entourant le village. Cette force maléfique est si menaçante que personne n’ose s’aventurer au-delà des dernières maisons, et encore moins pénétrer dans les bois... Le jeune Lucius Hunt, un garçon entêté, est cependant bien décidé à aller voir ce qui se cache par-delà des limites du village, et son audace menace de changer à jamais l’avenir de tous... Avis de Valérie (...)
Lire la suite...
Le 25 août 2004 - The Chronicles of Riddick
Il est bon de préciser que j’apprécie beaucoup le cinéma de David Twohy (The Arrival, Pitch Black, Below), l’un des rares bons faiseurs de Série B de science-fiction. Aucun chef d’oeuvre à son actif, mais une application et une capacité à tirer le meilleur parti d’un budget limité qui le désignent naturellement comme un possible successeur de Big John. Pour réaliser The Chronicles of Riddick, à mi-chemin entre la suite et le spin-off, ce sont 115 M$ qui lui sont alloués... Il semble évident à la vue du (...)
Lire la suite...
Le 11 août 2004 - Trente ans sinon rien
Trente ans sinon rien utilise un truc du cinéma fantastique très agréable pour les spectateurs : le retour arrière/avant dans le temps. Que sera ma vie ? Puis-je la changer en revenant en arrière ou en prenant conscience de ce que je suis ainsi de ce que j’ai été et ce en quoi j’ai cru ? Si, à première vue, on peut comparer le film à Big (avec Tom Hanks), il serait dommage de le restreindre à cet unique plaisir, sympathique il est vrai, de faire l’andouille à l’âge adulte. Jenna a 13 ans. Encore à un (...)
Lire la suite...
Le 30 juillet 2004 - Le seigneur des anneaux : le retour du roi - Avis +
Le dernier tome de la trilogie cinématographique du Seigneurs des Anneaux clôt une oeuvre titanesque. Peter Jackson est passé du titre d’artisan du film gore ou fantastique à celui de génie prolixe. Pour rappel, nous retrouvons toute la communauté de l’anneau sur le point de livrer leur dernier combat. Plusieurs groupes sont distincts. Frodo, Sam, Gollum emmènent l’anneau à la montagne du Destin. Les guerriers Gimli, Legolas et Aragorn rassemblent les troupes ; Gandalf et Pippin-le-maladroit sont à (...)
Lire la suite...
Le 30 juillet 2004 - Le Manoir hanté

Film américain de Rob Minkoff‭


Lire la suite...
Le 23 juillet 2004 - Wonderland
Avec Val Kilmer (John Holmes), Kate Bosworth (Dawn Schiller), Lisa Kudrow (Sharon Holmes), Josh Lucas (Ron Launius), Dylan McDermott ( David Lind), Christina Applegate (Susan Launius ), Eric Bogosian ( Eddie Nash), Carrie Fisher (Sally Hansen), Franky G ( Louis), Janeane Garofalo (Joy Miller), Ted Levine ( Sam Nico) Wonderland est un énième film sur une affaire criminelle nauséabonde qui prend place en Californie. D’aucuns l’avaient qualifiée à l’époque d’aussi abominable que le massacre de (...)
Lire la suite...
Le 18 juillet 2004 - Big fish
Quand mentir rime avec embellir, la tromperie n’en est que plus agréable. Surtout quand le mensonge ne sert que de support à la vérité et loin de la masquer la met au premier plan et permet, à ceux qui en ont les moyens, d’en comprendre le sens. Ce type de mensonge est la spécialité d’Ed Bloom qui, aux derniers jours de sa vie, raconte son histoire à sa belle-fille française et son intolérant de fils qui, n’en pouvant plus des histoires incroyables de son père, veut en connaître le vrai visage sans (...)
Lire la suite...
Pages : ... | 1750 | 1760 | 1770 | 1780 | 1790 | 1800 | 1810 | 1820 | 1830 | 1840
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr