Onirik
Critiques
Onirik -> Cinéma -> Critiques

Articles

Pages : ... | 1540 | 1550 | 1560 | 1570 | 1580 | 1590 | 1600 | 1610 | 1620 |...
Le 1er mai 2006 - M : I : III - Avis +

L’adaptation de Mission : Impossible par Brian de Palma en 1996 dont le budget initial est de 75 millions de dollars rapporte près de 2,5 fois l’investissement financier initial sur le sol américain (180 981 886 $). 4 120 207 de spectateurs français se précipiteront dans les salles. Ce succès commercial donne des idées à l’industrie cinématographique occidentale : l’adaptation de séries télévisées cultes est désormais dans l’air du temps.


Lire la suite...
Le 29 avril 2006 - Klimt - Avis +

Le peintre autrichien Gustav Klimt filmé par le réalisateur le plus baroque d’aujourd’hui : Raoul Ruiz, et interprèté par un John Malkovitch extraordinaire. Un récit en forme de puzzle passionnant et magnifique, à voir en salles de toute urgence (depuis mercredi) !


Lire la suite...
Le 22 avril 2006 - Horribilis (Slither) - Avis +
Avis de David Derrière ce titre un peu ridicule se cache une pure merveille du film d’horreur. Pourtant, à la lecture du synopsis on ne peut qu’avoir une impression de déjà-vu puisque l’histoire consiste en un animal qui arrive sur Terre dans une météorite et qui colonise les être humains. Oui cela fait penser à The Blob, Body Snatchers, Elmer le remue-méninges, bref tous les films où de méchants monstres venus de l’espace viennent prendre possession de notre planète. Cependant, là où Horribilis se (...)
Lire la suite...
Le 22 avril 2006 - OSS 117 - Avis +
Au Caire (en 1955), les espions se battent pour dominer le territoire et incidemment le marché des armes. L’espion OSS 117 (de son petit nom Hubert Bonisseur de la Bath) y est envoyé pour découvrir qui a tué son ami et collègue Jack et dénouer un complot fomenter par des extrémistes religieux. Son paternalisme, sa méconnaissance du pays, et sa bêtise franco-française sont contre-balancées par un talent unique pour se sortir de toutes les situations où son ânerie le commet. Avis de Valérie Enfin un (...)
Lire la suite...
Le 22 avril 2006 - Master and commander, de l’autre côté du monde - Avis +
Master and Commander est un film d’aventures maritimes sorti en France le dernier jour de 2003 et qui se déroule entièrement en mer. Cette superproduction de Peter Weir, interpètée par Russel Crowe (Gladiator, Un homme d’exception) et Paul Bettany (Dogville) est diffusée en ce moment en VM sur Cinécinéma-Premier (prochaine diffusion : dimanche 23 avril 2006 à 20h45). Le navire HMS Surprise est attaqué par un navire français au début du XIXe siècle dans la mer des Caraïbes. Son capitaine Jack Audrey (...)
Lire la suite...
Le 20 avril 2006 - Les brigades du tigre - Avis +/-

"Les brigades du tigre", adaptation d’une série TV à succès des années 1970, est en salle depuis 10 jours. Le film fait déjà partie du TOP5 des meilleurs entrées !


Lire la suite...
Le 16 avril 2006 - Inside Man - Avis +
Synopsis L’inspecteur Keith Frazier est appelé sur les lieux d’un braquage de banque à Wall Street. Négociateur qualifié, il tente de rentrer en contact avec les voleurs qui ont pris une cinquantaine d’otages, ce qui rend les négociations délicates. Il comprend assez vite qu’il est mené en bateau, mais a du mal à voir où les ravisseurs veulent le mener. S’ajoute à sa charge une intermédiaire imposée par le Maire qui agit pour le compte du directeur de la banque. Avis de Valérie On nous promet le braquage (...)
Lire la suite...
Le 15 avril 2006 - Rent - Avis +/-

Une bande d’artistes subit les affres de la pauvreté. Trois d’entre-eux habitent un loft dont ils ne peuvent payer le loyer ou l’electricité. Chacun a des attentes différentes de la vie mais tous souhaitent enfin pouvoir vivre de leur art.


Lire la suite...
Le 12 avril 2006 - Lili et le baobab - Avis +/-
Synopsis Lili a 36 ans. Elle est photographe municipale à Cherbourg. Murée dans une volonté d’être éternellement jeune, elle part pour l’Afrique suite à une opportunité professionnelle. Avis de Cécilia Lili et le baobab est l’exemple parfait de ce que je dis et répète depuis que je suis capable d’exprimer un avis cinématographique : un excellent film peut ne pas être apprécié. Le long métrage appartient à la catégorie "Je n’aime pas" malgré le fait qu’il soit mémorable. La réalisation et les images sont (...)
Lire la suite...
Le 12 avril 2006 - Arrivederci Amore, Ciao - Avis +
Synopsis Giorgio est un militant d’extrême gauche italien qui a fuit son pays pour des raisons clairement politiques. À cause du mal du pays, il retourne en Europe après avoir passé 15 ans en Amérique Centrale. Mais, la réhabilitation est difficile. Avis de Cécilia Métaphore du monde contemporain où tous les rêves ont disparu, le film est violent de premier abord. Dans le fond, je le trouve plutôt triste, désabusé et réaliste. La lutte pour un monde meilleur n’a rien donné. Giorgio n’assume pas ses (...)
Lire la suite...
Pages : ... | 1540 | 1550 | 1560 | 1570 | 1580 | 1590 | 1600 | 1610 | 1620 |...
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr