Onirik
#Sortielivre ’La maison dans laquelle’ en poche
Le 10 juillet 2020

Le roman de Mariam Petrosyan avec ses presque 1000 pages et ses dimensions monstrueuses était un défi pour ceux qui souhaitaient l’éditer au format poche...

Monsieur Toussaint Louverture a profité de cette nouvelle sortie pour apporter quelques menues corrections à la précédente édition, et encore une fois, vous serez hypnotisés par le choix de couverture graphique de la collection poche.

Présentation de l’éditeur

Dans la Maison, vous allez perdre vos repères, votre nom et votre vie d’avant. Dans la Maison, vous vous ferez des amis, vous vous ferez des ennemis. Dans la Maison, vous mènerez des combats, vous perdrez des guerres. Dans la Maison, vous connaîtrez l’amour, vous connaîtrez la peur, vous découvrirez des endroits dont vous ne soupçonniez pas l’existence, et même quand vous serez seul, ça ne sera jamais vraiment le cas. Dans la Maison, aucun mur ne peut vous arrêter, le temps ne s’écoule pas toujours comme il le devrait, et la Loi y est impitoyable. Dans la Maison, vous atteindrez vos dix-huit ans transformé à jamais et effrayé à l’idée de devoir la quitter.

Mariam Petrosyan est née en 1969 à Erevan en Arménie. Après des études d’art, elle va travailler vingt ans dans un studio de films d’animation. En parallèle, elle dessine les personnages qui deviendront rapidement les héros de La Maison dans laquelle dont elle commence à écrire (en russe) certaines parties. Elle y travaillera une dizaine d’années, réécrivant le livre plusieurs fois, sans pour autant avoir l’intention de le publier. Vers la fin des années 1990, elle laisse le manuscrit à des amis. Quinze ans plus tard, après être passé de lecteurs en lecteurs, il est donné à un éditeur qui y jette un œil par politesse avant de le dévorer en quelques jours. À sa sortie en 2009, le livre est nommé et lauréat de nombreux prix, et devient instantanément un best-seller. Depuis, la communauté de ses fans ne cesse de grandir avec des traductions du livre dans une dizaine de langues. La Maison dans laquelle est le seul roman de Mariam Petrosyan ; elle affirme ressentir un grand vide depuis sa parution.

« Le monde de l’adolescence est moins agréable que celui de l’enfance, mais beaucoup plus intense, plus riche en émotions et en sentiments que celui des adultes. Le monde des adultes est ennuyeux. Les adolescents ont hâte de grandir parce qu’ils croient que l’indépendance va leur apporter la liberté. Alors qu’en vérité, ils vont se retrouver dans une espèce de prison à vie, faite d’obligations et d’interdictions dont ils ne pourront sortir que lorsqu’ils auront atteint la vieillesse, pour les plus chanceux. J’ai voulu construire un monde en dehors de tout ça. »

En librairie le 17 septembre prochain, au prix de 15,50 €. Le nombre de pages, lui, passe à 1088.

Emmanuelle

A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr