Onirik
Rencontre avec LS Hilton
Le 26 mai 2017

Nous avons été invités par La Bête Noire et Pocket à rencontrer la mystérieuse LS Hilton, écrivain de nombreux romans historiques et dernièrement de la saga Maestra. Il s’agit d’un thriller très particulier, où l’héroïne Judith Rashleigh de gentille fille devient une femme fatale et se sert de toutes ses qualités pour arriver à ses fins.

Le deuxième tome, Domina, vient de sortir en librairie et c’est à cette occasion que lecteurs et blogueuses se sont vus servir un petit-déjeuner extraordinaire aux mythiques Bains douches magnifiquement restaurés.

La superbe jeune femme parle extrêmement bien français ce qui lui a permis de bavarder avec chacun en s’installant à leur table. Elle a précisé être venue étudier l’histoire de l’art à Paris ce qui explique son bon niveau comme cet excellent accent. Mariée à un Italien, elle a également appris la langue de Dante, et est donc dans la meilleure position qui soit pour situer Domina à Venise.

Elle a conçu cette histoire à la demande de son éditeur, mais son premier jet était terrible et ça n’a pas marché. C’est grâce à une amie à elle qui a virtuellement retenu en otage un éditeur pour lui faire lire le manuscrit abouti que les aventures de Judith Rasleigh ont pu voir le jour. Elle a conçu sa trame narrative comme un concerto.

Glenn Tavennec a pris la parole pour nous parler des couvertures. Ce coup de cutter que l’on devine sur une toile monochrome est la marque d’un vrai artiste peintre Lucio Fontana. Après le rouge vif, ils ont cherché une couleur qui accroche, mais qui met comme une sourdine à l’histoire. Le bleu choisi, il fallait quelque chose d’unique et ils ont longtemps travaillé sur les nuances. C’est donc ce pantone bien particulier qui a été élu. Il reste finalement lumineux pour un bleu foncé, mais est aussi très profond.

Nous avons appris que sa trilogie - qu’elle avait d’abord pensé en diptyque, mais dit-elle en riant, le chiffre 3 est sacré pour les éditeurs et elle a donc revu à la hausse son déroulé - allait être adaptée au petit écran en 6 à 8 épisodes. Ça lui semble de bon augure, car cela permet un vrai développement qu’un seul film n’autorise pas obligatoirement.

Pour accompagner la sortie de ce deuxième opus, La Bête noire a créé un booktrailer en 360° qui se passe à Venise. Ils ont également élaboré un boîtier où l’on peut y glisser son smartphone afin de profiter des dernières technologies de réalité augmentée. On peut le regarder, bien sûr sans l’astucieux boîtier !

Valquirit

Traduit dans 40 pays et déjà en cours d’adaptation par la productrice de Millénium et la scénariste de La Fille du train, Domina est le deuxième volet d’une trilogie noire et érotique.

A gagner !

19 octobre : Gagnez 2 DVD et 1 roman Poldark


du 19 au 29 octobre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr