Onirik
Chambord illuminé
Le 25 juin 2019

A l’occasion de ses 500 ans, le château de Chambord propose aux promeneurs de nouvelles illuminations, libres d’accès, conçues, réalisées et offertes en mécénat de travaux par EDF.

La lumière fait partie de l’histoire moderne de Chambord. Le premier son et lumière, créé en 1952, est reconnu comme pionnier parmi les monuments historiques. Depuis quelques années, seule une façade de Chambord était encore éclairée. Le monument était peu visible de nuit. Le château de Chambord s’est donc donné comme ambition d’offrir aux visiteurs une promenade poétique et lumineuse dont l’accès sera gratuit.

Les illuminations mises en œuvre avec le concours d’EDF décrivent une révolution cosmique dans un mouvement perpétuel. Elles sont une évocation du propos même de l’architecture du monument et une citation des travaux de l’un de ses inspirateurs, Léonard de Vinci, obsédé par la dynamique des flux et par la quête du mouvement perpétuel. Le pinceau lumineux et les variations de couleur qui balaient désormais le soir les quatre façades représentent tour à tour le lever et le coucher du soleil puis le clair de lune, selon les quatre continents connus à l’époque de la Renaissance. Dans ces spirales de lumière, on retrouve le songe des doubles révolutions du célèbre escalier de Chambord.

Pour autant, les intervenants ont voulu un dispositif sobre. Non seulement pour mettre en valeur les lignes architecturales de Chambord – c’est le monument qui compte et non son éclairage – mais parce qu’au milieu des bois, à une époque qui se préoccupe de pollution lumineuse, cet éclairage devait respecter la vie de la nature et ne pas interrompre les rêveries du promeneur solitaire, à l’opposé d’un son et lumière dont la stridence aurait déchiré la nuit.

Dans la programmation, c’est désormais le concert de musique électronique annuel et ses vues relayées par millions sur la toile à travers le monde qui renoueront avec le fil du premier son et lumières de 1952, dont la musique avait été composée par Maurice Jarre et dont le Peau d’Ane de Jacques Demy fut un magnifique avatar à l’esthétique pop art.

Emmanuelle

A savoir

- Eclairage pérenne et raisonné des quatre façades du château constitué d’ampoules LED
- Rythme circadien d’une durée de 12 minutes dès le coucher du soleil et jusqu’à une heure du matin


A lire aussi sur Onirik

Le roman de Chambord - Avis +
Chambord - Le nouveau décor de la cour itinérante - Avis +
Chambord, 1519-2019 : l’utopie à l’œuvre - Avis +
Chambord, 1519-2019 : l’utopie à l’oeuvre
Le Roman de Chambord
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr